Championnat de France 3D par équipe de club

Et voilà, on en arrive à mon dernier championnat de la saison, qui clôture une loooooongue saison 2016 : le championnat de France 3D par équipe de club à Portes les Valence.

Mon premier championnat en tant qu’archer. Mon premier championnat aussi avec l’équipe fille d’Eybens. Et quelle équipe ! On se demande encore laquelle est la plus folle ou la plus blonde… ^^ Ayons d’ailleurs une petite pensée pour le coach (Manu), ça ne doit pas être facile à vivre ^^.

(Origine photo : François Cottin)

dsc_0610-800x533

Mais revenons au championnat. La compétition dure 2 jours. Le samedi, nous savons qu’aucune équipe fille ne sera éliminée. Mais l’objectif est d’obtenir un bon classement pour ne pas rencontrer les meilleures équipes dès le 1er tour. Il n’y a donc pas trop de stress. La journée permet surtout de mettre les choses en place, de chercher les solutions quand quelque chose ne fonctionne pas,  de trouver les mots, les gestes qui motivent, et de gagner en confiance en notre tir pour la suite. Le premier jour, tout se passe bien. Cette année, pas de cri de guerre, nous faisons la vague (beaucoup plus simple à réaliser que le déhanché envisagé au début) : l’équipe est soudée, nous sommes prêtes (coach compris) ! On peut partir tirer.

14359103_1149361995124850_1874183723188469145_n

Pourtant, on est légèrement en dessous de ce que l’on est capable de faire. Il nous manque le petit truc qui fait que ça dépote. Nous finissons 6ème de cette journée. Le debrief du soir nous fera prendre conscience de ce qu’il manquait. On est prête pour le dimanche.

14291695_1149362165124833_6441755933092546795_n

Le lendemain, la niak qui nous manquait est bel et bien là. On en veut à fond. Nous rencontrons pour le 1er duel l’équipe de Privas. Dommage. On va devoir se battre contre une équipe régionale, et contre les copines. Tant pis. On met ça de coté, et on y va. Objectif : gagner chaque cible une à une. On ajoute à la vague, le cri de guerre, et le brin de folie : ça fait du bien, ça défoule, et ça fait oublier les éventuels doutes de la cible précédente. On s’encourage encore plus fort, on se tape dans les mains et les bonnes flèches s’enchainent plus aisément que la veille.Le tir et le résultat sont bien meilleurs et cela nous permet de gagner ce 1er duel. Mais ce n’est pas fini, on est remonté à bloc.

(Origine photo : François Cottin)
dsc_0625-800x533

2ème duel, on rencontre Saint Malo. On s’accroche, notre performance augmente et nos résultats sont encore mieux. L’ambiance est là, mais les filles de Saint Malo sont  plus fortes pour cette fois : elles finiront d’ailleurs championnes de France. On se fait donc éliminée en quart de finale (pour finir à la 7ème place), mais on est contente parce qu’on n’a rien à regretter de notre tir. On a donné ce qu’il fallait. On a fait le job. Maintenant, ça ne suffira pour cette année, mais ça n’en reste pas moins un super week end et une super expérience.

(Origine photo : François Cottin)

dsc_0694-800x533

On retiendra d’ailleurs de ce week end nos conversations de blondes, nos références culturelles (qui font désespérer le coach : t’inquiète Manu, « aie confiancccccceeee » ce sera pire l’an prochain), et nos fous rires. Mais on retiendra surtout ce que l’on a pu montré : une équipe soudée, ultra motivée, pleine de niak, juste peut être encore un peu trop jeune ensemble pour aller plus loin sur ce championnat. Mais ce n’est pas grave, on a appris de notre tir du week end, et on a bien observé notre équipe homme qui s’est battu comme jamais pour monter sur la boite (3ème). Maintenant, on sait comment faire. L’an prochain, on y sera aussi !

Alors, PRETES les filles ?

Aurore

 

One Reply to “Championnat de France 3D par équipe de club”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.