Championnat de France 3D

Les 17 et 18 août derniers, s’est déroulé au domaine de Candé (37) le championnat de France 3D. Très beau cadre, malgré le temps parfois douteux.

Qualifiée en Senior Femme Bare Bow, je terminais mes vacances sur ce championnat de France. J’avoue, cette année, la motivation n’était pas là. Et pour moi, cette compétition aurait été la dernière, avant une pause temporaire ou définitive du tir à l’arc, le plaisir du tir Bare bow n’étant plus là du tout. Mais je voulais tout de même terminer ma saison et ne pas abandonner en cours de route.

13-08-17-sam--01-France3D_007

Samedi, 1er jour, nous partons sur le parcours « Europe », le plus proche du greffe. Un parcours pour le plaisir des yeux. Pas de grande difficulté technique, ni beaucoup de montée /descente ou de dévers mais des cibles inhabituelles et bien placées : un requin sur l’étang, un tyrannosaure, un dragon… Bref de belles cibles dans un beau cadre.

13-08-17-sam--01-France3D_019

Le lendemain, nous partons sous un temps menaçant sur le parcours « Océanie », cette fois ci, le plus loin du greffe. Le parcours était beaucoup plus pentu, avec alternance des cibles en montée et en descente. Sauf une cible en « pseudo » plat mais pas plus simple au vu de la distance : un cobra. Un parcours plus technique, qui en a fait râler plus d’une dans ma catégorie. Moi, j’avoue, je devais être la seule extraterrestre à avoir vraiment apprécié et préféré ce parcours. Mais dans le tir à l’arc, je préfère souvent le plaisir de la technique et de la difficulté au plaisir des yeux (comme sur le parcours de la veille).

13-08-17-sam--01-France3D_006

Pour ma part, le tir n’était pas là, le plaisir dans le tir lui même non plus, mais j’ai enfin retrouvé ce que j’aime dans le tir à l’arc en parcours : le plaisir de découvrir une cible, de l’analyser, de ne pas se laisser envahir par les doutes d’une cible qui « impressionne ». Bref, pleins de choses qui m’ont prouvé que j’aimais trop le tir à l’arc pour arrêter.

Au final, je finis 15ème (départ 14ème donc pas de gros changement) mais je repars beaucoup plus sereine. Pour moi le tir ce n’est pas fini, mais il est temps de donner des vacances à mon bare bow. Temps de retrouver l’envie d’aller à l’entrainement et en compétition. Temps  de retrouver le plaisir perdu depuis quelques temps déjà.

Cette année sera donc : bare bow au placard et découverte de l’arc à poulie (en tir libre).

Aurore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.