Championnat Départemental salle 91 2018

Voilà un petit moment que je ne vous avais pas fait part de mon histoire. Après une saison 2016-2017 en demi teinte, je m’étais fixé comme objectif pour cette saison salle de gagner des points de set au championnat départemental de l’Essonne, que je n’avais encore jamais fait.

Cela implique évidement d’être qualifié et de passer le cut. Ne connaissant pas encore le niveau du département, il faudra de toute façon donner le meilleur de soi-même !

Le début de la saison avec un entrainement léger mais régulier -en moyenne un entrainement par semaine- m’a permis de gagner en technique, mais surtout en répétabilité. Certes, je connais aussi quelques points d’amélioration… Chaque chose en son temps. On ne peut pas tout gérer d’un coup ! Cependant, un manque de confiance ou de physique -certainement un peu des deux- me fait faire des scores que je qualifierais de frustrant. Notamment un 500/600 avec 5 pailles… autrement dit, une moyenne de flèches marquantes à plus de 9 ! C’était comme faire un in/out. Soit jaune, soit brosse. C’est à partir de ce moment-là que j’ai vraiment compris l’importance du moral, et surtout de la confiance en soi : avec un bras solide devant, pas d’hésitation à avoir, quand ça part, ça va dedans ! Ce concours à Morsang Sur Orge fut aussi une découverte : le tir en double mixte.

Le tir en double mixte consiste à prendre un homme et une femme d’une même arme pour constituer une équipe de deux archers. Les archers tirent en rotation, 2 flèches chacun, en 20 secondes par flèche. Soit un total de 80 secondes pour 4 flèches. Avec Aline, c’était une occasion unique de pouvoir enfin tirer dans la même équipe et de partager nos expériences passées d’équipes de club en DR, D2 et autre. Ayant encore l’impression de jouer à pile ou face lors des duels, n’ayant pas encore pris conscience de l’importance de la confiance, les résultats n’ont pas forcement été à la hauteur. Néanmoins, une expérience unique que je recommande ! J’avais vraiment envie de pouvoir refaire ce type de tir avec Aline…

Puis la saison passe, la confiance arrive à se mettre en place, au fil des concours et des entraînements, ce qui me permet d’égaler mon record personnel de 546/600 à Athis Mons fin décembre. Cela fait la troisième fois que je fais ce score… un jour, je ferai encore mieux ! champagne à 550!

Arrive donc le moment crucial, le weekend du championnat départemental. Sur les 53 archers

Que la force soit avec moi!

inscrits dans ma catégorie, seuls 32 passeront le cut. Je suis 16eme au départ -ça, je ne l’ai vérifié qu’une fois le championnat passé, pour être sûr de donner le meilleur de moi. Comme à chaque concours, je fais extrêmement attention à 4 flèches spécifiquement. Celles qui démarrent ou terminent une série. La première flèche d’une série est toujours celle où j’ai le plus la pression, je le sais, je suis comme ça. Avec un bon échauffement sans sortir du jaune une fois réglé, il ne devrait pourtant n’y avoir aucune raison… et pourtant. Donc, séquence de tir et Bim : 10. Plus qu’à continuer dans cette lancée. Arrivé vers les 2 dernières volées, ça commence à cogiter. J’ai bien tiré jusque là, mais il ne faut surtout pas se relâcher. Surtout pas se relâcher. Ou plutôt : continuer à avoir confiance. Avoir confiance en sa confiance. Rester positif. Comme Aurore l’a déjà écrit : garder le sourire ! Ce qui me permet de terminer la première série avec 275. L’une de mes meilleures séries. La deuxième série commence, de la même manière que la première. Sur une flèche, une de trop, j’ai hésité. Elle est heureusement partie dans le 6. L’expérience des 500 avec 5 brosses m’a tout de même appris une chose : se remettre dedans de suite ! Je termine donc la série avec 266.

Mon blason de qualification, avec les 5 flèches utilisées.

Soit 541, mon deuxième meilleur score de la saison, le jour où il le fallait. Avant même que le départ suivant du concours s’achève, j’étais sûr d’être dans le cut, même si tous ceux qui n’avaient pas tiré de ma catégorie faisaient mieux que moi. C’est en fêtant nos résultats au restaurant avec les archers de mon club que les classements officiels sont tombés : je termine 8eme ! Soit en perspective : un 16eme de final contre le 25eme qui à fait 519. Puis, si tout ce passe bien, un contre celui juste derrière moi au classement qualificatif, qui à priori sera bien plus serré. Ensuite, si encore là ça passe, je rencontre le premier des qualifications, l’un des 15 meilleurs français de la catégorie. Cela m’apporte énormément de motivation, et je suis prêt à en découdre ! De plus, l’équipe homme dont je fais partie fait 8eme sur 17, et il semblerait que les deux meilleurs classique homme et femme du club ont réussi à se qualifier de justesse -4/4- pour le challenge double mixte : Aline et moi allons pouvoir mettre notre expérience de Morsang à profit !

 

 

le premier 30 du weekend.

Malgré une nuit difficile, me voila fin prêt à 9h pour mon premier duel. Une seule volée de réglage, puis le duel commence. Je marque 2 points sur la première volée, puis me prend un 30 à 28, mon adversaire reviens à 2-2. Qu’a cela ne tienne, à mon tour je fais un 30, qui me monte à 4-2. puis 27 partout… 5-3. il me suffit d’une égalité pour passer. 29-23, 7-3, Je gagne mon premier duel ! Objectif initial de marquer des points de set bien plus qu’atteint, maintenant je veux pouvoir aller me frotter au gratin local… mais pour cela, il me faut gagner le tour suivant. Grâce à cette motivation et à un archer de mon club qui a su trouver les bons mots et les bons gestes afin que je garde la confiance tout au long de mes duels, j’enchaîne 28-26; 29-27;30-26 face à mon adversaire, qui me permet de me qualifier 6-0 pour le quart de final.

Arrive le moment du duel contre le premier des qualifications, qui a su lui aussi passer les deux premiers tours, comme tout le monde pouvait s’y attendre. Mais sachant que tout est possible au tir a l’arc…

Le duel commence, j’arrive à garder la même confiance, toujours bien encouragé et supporté comme sur les duels précédents. Première volée, 28-28… soit 1-1. Un bon début ! Après il y a toujours eu 1 point d’écart : 28-29; 27-28;29-30. Je m’incline donc la tête haute, fier de moi, contre plus fort que moi. Au final, je termine donc 7eme de la compétition en individuel, grignotant encore une place par rapport au qualification ! En faisant le bilan, je me rend compte que la somme des points des 10 premières volées des duels donne 285, suivi de 27 et 29… un score encore jamais atteint. Une première. Comme quoi, avec de bons objectifs et une confiance en soi, nous pouvons réussir ce qui nous parait impossible !

La journée n’est encore pas finie. Reste les doubles mixte suivis des tirs par équipe. Le temps que les demi-finales et les finales se jouent, j’ai le temps de manger, rester au chaud et me poser un peu, tout en encourageant les archers de mon club encore en piste.

Une équipe 100% Les Flèches Légendaires sur le podium!

Une fois les podiums individuels applaudis, vient le moment du tir en double mixte. Le fait de bien se connaitre, au niveau du tir, d’avoir installé une communication pour savoir quoi dire quand et surtout ce qu’il faut éviter, nous avons fait de superbes volées avec plus de 9 de moyenne sur les 2 matchs. Lors du comptage, il est difficile de concevoir que 37 est un bon score… et pourtant, sur 40, s’en est effectivement un ! Malgré ces superbes volées, nous perdons le premier match contre la tête du classement. Le deuxième nous est plus clément, ce qui nous permet de gagner une place et de monter sur la dernière marche du podium ! Lors de l’annonce des résultats, hormis les archers de notre club, peu de gens nous connaissaient. Nous allons apprendre à trouver notre place dans ce nouveau département !

 

Pas le temps de se reposer, nous enchaînons directement avec les tirs par équipe. Mon tir commence à devenir de plus en plus long, mais avec un bras solide et une bonne confiance, toutes les flèches sont dedans. Afin de montrer la voie et pour palier à mon temps de tir un peu long, avec mes coéquipiers, nous décidons que je commencerai le tir, avec chacun ses 2 spots. Nous avions pu tester à peu près toutes les configurations possibles lors des derniers entraînements. Les premières volées ont tout de même été un poil difficiles, le temps de discuter chacun de notre tir et d’améliorer la configuration choisie dans un cas concret. Lors de notre premier match, nous arrivons à éliminer l’équipe ayant terminé 9eme au classement qualificatif. Nous voila donc, pour la troisième fois pour moi dans la journée, face aux premiers des qualifications. Et pour la troisième fois, face à la même personne, bien qu’il fasse partie tout comme moi d’une équipe. N’ayant rien à perdre, nous continuons sur notre lancée.

Et un podium pour l équipe de Massy Classique Homme!

Contre toute attente, nous arrivons à gagner 6-2 ! Cette victoire, je suis certain que nous la devons à notre constance et un soutien sans faille et tout a fait adapté de notre coach du jour. Nous étions chacun à notre niveau. Cette constance n’a été possible que grâce aux entraînements, si peu nombreux soient-ils que nous avons fait les semaines précédentes. Nous voila donc dans le carré final. Nous qui n’étions que 8eme des qualifications. Continuant sur la même lancée, nous perdons notre demi finale, contre plus fort que nous. Les volées que nous avons faites étaient supérieures en moyenne aux matchs précédents. Gardant cette même configuration et cette même constance, ainsi que nos fervents supporters, nous venons à bout de notre dernier duel, avec une victoire 6-2 qui nous hisse sur la 3eme place du podium.

 

Le bilan de ce weekend est des plus positifs : une qualification au dessus des 540, deux duels individuels gagnés, perdre avec panache mon dernier match classé 7eme sur 53 présents et deux 3eme places en double mixte et équipe homme classique.

Un seul regret : que notre coach ait catégoriquement refusé de monter avec nous sur le podium. Certes, il n’a pas tiré, mais il a toujours su nous dire ce que nous avions besoin d’entendre sans que nous ayons à demander. Cela n’a pas de prix.

Le mot clé : confiance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *