Double Arrow Head de Clisson 2014

« Le weekend dernier, nous étions Alex, Aline, Aurore, Didier et Mathieu au double arrow head de Clisson. La météo était clémente, le soleil généreux et la température fraîche sur le matin pour finir en T-Shirt en plein mois d’avril ! Rien à voir avec l’année dernière… 


Alex :

alex

Après 2 semaines de réglages, me voilà enfin prête (enfin presque 😉 ) pour le double arrow head de Clisson, c’est la 2ème fois que je le fais et je n’ai qu’un objectif me faire plaisir et apprendre, en plus cette fois j’ai la chance de pouvoir le faire en ‘face to face’ avec Aurore, première fois, hors entrainement, que cela nous arrive, et franchement ça c’est chouette 😉 En plus, pour ne rien gâcher on est dans un peloton de fou, de potes.
L’autre objectif essayer de faire mieux que l’an passé, ah oui pardon, au tir à l’arc there is no try ! La motivation supplémentaire du 2ème œuf, n’aura pas suffi pour moi, je le manque à 5 points près, mais nevermind, cela m’a fait bien plaisir de l’offrir à Véro, qui nous a accompagné toute la journée. Malgré l’œuf perdu et des tirs pas toujours propres, je fais quand même plus que l’an dernier et décroche la brune, donc bilan de cette 1ère journée ultra positif !!!
Le 2ème jour la fatigue n’aidant pas, ça devient compliqué, je confonds le clou avec ma flèche à la 22 et enchaîne 3 brosses … mais heureusement que le peloton est là pour garder le moral, du coup un l.o.l.i.t.a et un savoir aimer, arrangé à notre sauce, plus tard, ça repart !! Et je gagne 2 points par rapport à la veille et surtout je remporte l’apéro en atteignant l’objectif fixé par Didier à mi-parcours !!!
Bilan de ce weekend des fous rire mémorables, sur nos tentatives de chants relativement chaotiques (les pelotons alentour ont dû bien rire ^), des conseils avisés de maître Yoda appliqués à la lettre, une cuillère en bois offerte par une amie avec qui j’ai passé d’excellents moments en face to face !, mon premier arrow head … merci Aurore, Aline, Didier et puis Mathieu et à Véro aussi 😉

 

Aline :

aline

 

Après avoir passé un bon week-end derrière les Flèches légendaires au tir campagne de Clisson l’an dernier, rien de tel que de le faire en temps qu’archer.
Alors cette année, c’est parti pour les 2 jours de ce double arrow head. Après un premier tir campagne à Orvault en guise de « préparation » avec Alex, me voici donc sur un parcours bien plus technique, avec un entrainement rapide. De l’appréhension, oui, mais pas trop, puisque je suis dans un peloton de pros!! (je ne dirais pas de quoi!!). Dès la 2ème cible, les flèches partent à droite. Cible penchée, arc pas droit, position… moi qui suis habituée au FITA et aux terrains plats, à être bien droite, ça change. Une première journée excellente, sous le soleil, avec les amis, avec beaucoup de choses apprises, beaucoup de points, puisque j’arrive à avoir l’arrow head grise, et le 2ème oeuf à l’avant dernière volée, et surtout l’impression de pouvoir me débrouiller beaucoup plus facilement toute seule.
Deuxième jour plus difficile, avec des écarts en latéral dès le départ, dûs à une mauvaise position, très certainement; des erreurs d’estimation, mais aussi quelques belles flèches pour remonter tout ça! En même temps, pas possible de se prendre la tête, vu l’ambiance dans le peloton!! Résultat : quelques points en moins (14, je crois), mais l’arrow head brune en poche.
Au final, une 2ème place sur le podium, que je n’esperais pas du tout, 2 arrow-head, une formation au campagne, une balade sur un site magnifique et des souvenirs mémorables!! Merci aux Flèches Légendaires!!! Et maintenant que je sais faire, pourquoi pas recommencer 😉

 

Aurore :

aurore

Clisson 2014. Mon premier campagne du pas rouge (en poulies). Mais surtout, mon premier campagne en « face to face » avec Alex 😀
La 1ere journée se déroule sans accro : des scores pas trop élevés mais pas catastrophiques, avec un petit coup de mou en plein milieu. Oui mais voilà, si je  veux manger mon 2eme chocolat de Paques (merci les organisateurs), il me faut réussir l’objectif que nous nous sommes fixés à mi-parcours : refaire au moins autant que sur les 12 premières cibles. Alors je me reprends et je me bats jusqu’au bout (il y a un chocolat en jeu tout de même !). Je finis cette 1ere journée, avec 3 petits points de plus sur l’objectif et… surprise, 1 point de plus que le score de base de l’arrow head noire ! Belle récompense pour un début.
Le 2ème jour est plus dur à cause de la fatigue de la veille. J’ai beaucoup de mal à démarrer et les scores n’augmentent pas. Je m’accroche mais les erreurs de tir s’accumulant, ça ne veut pas rentrer. Mais bon ce coup-ci, c’est l’apéro qui est en jeu, alors il ne faut rien lâcher ! Au final, malgré cette régularité médiocre, je ne finis qu’à 8 points de mon score de la veille, et l’objectif de mi-parcours est atteint (à moi l’apéro !). Et à 3 cibles de la fin, je comprends enfin pourquoi ça ne rentrait plus.  Un peu tard, mais au moins je finis par de belles cibles, et une perspective de progression énorme.
Mon bilan de Clisson ? De bons fous rire, 2 superbes journées dans le cadre toujours exceptionnel de Clisson, 2 nouvelles arrow head (grise et noire), une cuillère en bois et une belle motivation pour la suite… Bref un weekend mémorable ! (Merci Aline, Alex, Didier, Véro notre photographe attitrée et Mathieu aussi :D).
Un conseil pour la suite ?  « Do ! Or do not ! There is no try ! »

 

Didier :

didier

Pour ma part, après 10 jours sans entrainement, le premier départ fut rude au niveau du tir. Avec le meilleur peloton du weekend -oui, je n’étais qu’avec des filles- une ambiance générale très agréable avec Mathieu dans le peloton derrière, l’envie de bien tirer pour ne garder que de bons souvenirs de ce weekend ne m’a pas quitté. C’est ainsi qu’à la mi-parcours, avec le consentement de tout le monde, nous nous sommes fixés comme objectif de faire au moins aussi bien sur la deuxième moitié. Une motivation supplémentaire pour obtenir l’insigne de couleur !
Pour obtenir l’insigne brun, ayant déjà le vert, il me fallait 244 points. nous savions dès le départ, que nous terminerions par la 80 à 60 mètres, en descente… et en arrivant en cible, je savais -je n’aurai pas dû, mais c’est comme ça- qu’il me fallait 8 points pour avoir 244… N’ayant que mon réglage 50. Confiant, je règle, je tire, je manque. oups. 2 flèches, 8 points… ça se fait. Correction du viseur, et là, comme depuis plusieurs cibles, je me répète ma séquence de tir point par point. Je l’applique, et vois un 4 en cible. Bien! Encore une. Le vent se lève… Pour ne pas stresser, une simple chose : se recentrer sur ma séquence de tir. Je l’applique. et hop, 4 !!!! Que de joie pour terminer la première journée! Oui, bon, 244, pour un classique, c’est pas terrible… mais au moins : objectif de la première journée atteint!


Le réveil fut très brutal le lendemain… il faut vraiment aimer le tir pour se lever à 6h un jour férié! Une fois l’arc monté, le café offert (merci les filles) la journée peut commencer. Aujourd’hui, si je veux un autre insigne, le score monte à 265. Bel objectif. Tellement dedans dès le départ que je suis en tête du peloton les 4 premières cibles! Et le tir s’est maintenu toute la journée, hormis un slash ricoché plouf sur la deuxième flèche de la 60 à 40 mètres. La journée s’achève non seulement sur une validation de l’insigne gris (265 points), mais aussi la validation de l’objectif du jour, avec un 276. Un record pour moi sur une journée de concours campagne à Clisson!
Merci aux organisateurs, aux bénévoles, aux touristes aussi qui montrent un certain intérêt pour découvrir le tir à l’arc. D’un peu trop près des fois… Et avec certaine réflexion légendaire : « oui, c’est sûr, regarde : il y a une visée laser sur l’arc! ».
P1050240

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.