Samedi matin, 1er Avril 2017, direction la Savoie pour participer au double ArrowHead de Challes les Eaux. Deux jours de campagne sur un parcours physique. Pour cette partie on était près. Mais pour le parcours de folie que nous avait préparé Sylvain, on était pas du tout près, surtout en ce début de saison. 

Mon tir est pas terrible, j’ai pas fait un campagne depuis 18 mois, mes estimations ne sont pas sur à 100%, en résumé: je suis pas confiant, mais alors pas du tout.

Le premier jour, je suis dans le peloton de Morgan et Vincent, deux pros du campagne. J’écoute leurs conseils et fait mon maximum pour appliquer ces derniers. Et comme ils parlent non stop (si Morgan ne parle pas, ou si on lui parle pas, il va s’endormir sur place), je bosse ma bulle. J’en arrive même à ne pas entendre les conseils de Morgan 😁 Bilan de la 1ère journée: c’est pas mal pour une reprise et j’espère faire mieux le lendemain. 


Le club des archers du roc noir organise le samedi soir une soirée Croziflette. Je ne connais pas, donc je test (vous notez que je me sacrifie pour vous). Spécialité savoyarde à base de roblochons, de lardons et de crozets au sarrasin. Repas très bon et qui tient au corps. On profite de ce repas pour parler entre archers et bénévoles du parcours du jour et des performances ou contre performance😁 Un super moment de convivialité avec entre autre Bruno, Christine, Pascale, Philou, Rachele,… Etrangement à 21h00 on est tous chez nous, pour une longue nuit de repos avant le deuxième jour. En fait, elle a été trop courte.

Deuxième jour, deuxième peloton. Sophie, Camille et Hugo. Camille sera notre spécialiste du jour, et nous aidera autant qu’elle peut. Sophie galèrera avec un soucis de cliker au départ, puis de viseur tout du long, heusement que son marie Bruno était dans le peloton suivant pour essayer de réparer et de nous aider à remonter le morale de Sophie. Un parcours de folie, plus technique, plus beau, et peut être plus dur je sais pas, ou alors c’est la fatigue de la veille, je ne sais pas. Mais je fais plus d’erreurs bêtes, des petites choses que j’aurais pu éviter. Fatigué, mais que je suis content d’être là. Oui il reste une flèche à moi avec deux plumes derrière la cible 7, et alors? Ca arrive. 


Je rate l’arrowhead verte d’1 malheureux point, le podium de 3pts. Pas grave, j’ai passé un super week-end et retrouvé le plaisir du tir, sans me faire mal au coude. Et c’est le plus important à mes yeux.

En conclusion, Sylvain nous a livré un beau parcours, intéressant, et formateur. J’ai énormément appris, (je suis pas le seul) et il va falloir automatiser certains points. J’espère qu’il retrouvera ma flèche en cible 7. Et je note que je reviens l’an prochain (accompagné des autres membres des flèches légendaires?) 

Dis moi Sylvain, c’est quoi la date l’an prochain?