Retour sur ma saison campagne … en attendant le France !

Categories Championnat de Ligue, Concours, Individuel, Tir Campagne
Tags ,

Mon dernier article date de fort fort longtemps, je n’en ai même pas écrit un lors de mon 1er France Campagne l’an dernier, shame on me, car c’était vraiment génial, et pour les impressions à chaud c’est un peu tard .. j’en dirais simplement ceci : le parcours était m-a-g-n-i-f-i-q-u-e et j’en ai bien profité, même si le tir était loin d’être propre, mon classement lui n’était pas dégueu (finir la 1ère des looseuse qui passe pas le cut, pour un 1er France, ça me va ^^) et …. c’est quand le prochain !!

Alors me direz vous, pourquoi un article maintenant ? Et bien pourquoi pas, peut être justement parce que ma saison campagne qui a plutôt très mal débuté, en raison d’un mental loin d’être présent, comme quoi, il est important ce foutu mental !, mais très formatrice, me donne envie de partager ça, là, maintenant 😉

Alors voilà, à la fin de la saison salle pas dégueu elle non plus, puisque je monte sur le podium au ligue, 3ème place qu’il a fallu aller décrocher, parce que y avait du lourdIMG_2317 (1) devant, du très lourd même ; 4ème au classement de ligue, les 3 filles devant moi iront au France, pas moi, encore trop juste cette année, alors éliminer l’une d’entre elles c’était compliqué mais pas infaisable, la preuve !! j’ai sorti les pink arrows (oui, parce que si vous ne l’avez pas encore compris, arc, flèches et accessoires sont très roses avec moi ^^) et suis partie faire mes réglages, car cette année, je m’étais promis de régler l’arc avant les 1ère compet’ (oui, c’est mieux, je sais !). Et puis me voilà sur le 1er campagne de l’année, Orvault, un parcours sans difficultés, on le connait bien, il sert surtout de derrouillage et on y retrouve les copains. Comme d’habitude le temps est exécrable, comme d’habitude le score n’est pas là ..! Pour moi, cette année, Orvault fût aussi l’occasion d’emmener « mes jeunes ». 3 jeunes que j’ai convertis au campagne, qui se débrouillent plutôt pas mal et surtout qui aiment ça, challenge won !!

 

Ensuite, nouveauté cette année, on enchaîne par le double Arrow head de Clisson sans passer par Tiffauges, Cholet organisera le ligue fin mai. L’occasion encore cette année de réaliser 2 jours en face to face  avec Aurore !! Le parcours du 1er jour est très technique, vicieux, encore plus que les autres éditions auxquelles j’ai eu la chance de participer. On s’accroche, mais pour ma part, avec le manque d’entraînement (quasi inexistant en fait ..) et le mental encore bien bas, c’est pas simple, il n’en reste pas moins que les cibles sont belles, et ça se confirme le 2ème jour. Je finis ce double arrow head, contente parce que j’ai passé 2 jours avec ma cop’, contente aussi parce que les positions ça commence à rentrer, et que du coup, forcément, je perds moins de point là dessus .. Mais pas contente de moi niveau mental et score, jusqu’au moment où Aurore me fait remarquer que je fais strictement le même score que l’an dernier, alors que je ne m’entraîne pas .. Ah oui, bah finalement c’est pas si mal ^^ Cerise sur le gâteau Aurore comme moi finissons sur le podium, alors oui, le podium n’est pas une fin en soi, mais à Clisson ça fait franchement plaisir !

2015-06-02 14_15_54-P1130437.JPG (3456×4608)

Puis viens Andrezé, 2ème édition de ce parcours en pays de Loire, un petit parcours organisé par Cholet, beaucoup moins technique que Tiffauges, mais franchement pas mal. Un peloton sympa et un mental qui remonte peu à peu, je suis encore loin de mes capacités et d’un score correct, mais ça commence à revenir. Je prends enfin plaisir sur toutes les cibles, sans râler, ça progresse donc. A mi parcours de ma saison, je fais le bilan. Les concours faient jusqu’à présent étaient là pour placer les choses : je sais faire, j’ai progressé techniquement, maintenant, reste plus que le mental à retrouver et y a plus qu’à !

Le 01 mai, Fontenay, 1er parcours où il faut faire des points. On a un peloton aux petits oignons, 2 même, puisqu’en 2 bis, on est un peloton de potes, et juste devant, en 2, c’est encore des potes : en fait on a passé la journée quasi en peloton de 7 (mentalement en tout cas ^^). 4 saucissons et une pause jurançon à midi .. comment dire, la journée s’annonçait bien. Seul bémol à ce tableau idyllique : le temps, un vrai déluge !! Un nombre incalculable  d’abandon, après 5 cibles et une flèche, ma coéquipière Cindy, est contrainte d’abandonner elle aussi (un cablage qui saute, ça ne pardonne pas). Derrière nous ça abandonne aussi, alors on récupère le peloton qui nous suit et on mutualise pour n’en faire qu’un seul … C’est sur ce parcours que le mental est revenu, totalement, sans restriction, une niak du feu de dieu et une envie de tout gagner, se battre sur chaque cible, flèche après flèche, sans rien lâcher ! Alors que tous sont en dessous de leur score, je sors un 298, soit +24 sur mon record perso ^^

On enchaîne sur Pornic, comme tous les ans il y a du vent, mais qu’importe. En plus de l’objectif perso, il y a celui de l’équipe, donc il faut marquer aussi sur ce parcours. La niak est toujours là, mais un peu moins que 15 jours avant. Je fais 2 énormes co****  d’estimation qui me valent 4 brosses … un score forcément moins bon qu’à Fontenay, mais techniquement c’est propre et le mental tient bon, c’est déjà ça ! Niveau équipe, on fait un (très) bon score, avec Laurence, notre bb qui nous pète un 292 .. forcément ça remonte mes erreurs !!

Et nous y voilà, hier, 31 mai, championnat de Ligue, Tiffauges, le dernier où il faut envoyer un score pour remonter. C’était un peu ambitieux car dès le départ je savais que ce parcours serait très technique, et bien oui, Cholet organisera le France vétéran en 2016, alors ils testent leur parcours pour l’an prochain. Donc voilà, un parcours que l’on ne connait pas. Un 12/12. On est pas dans le château, mais dans le petit bois autour. Ca monte, ça descend, et je vous en passe ! Mesdames et messieurs les vétérans, comment vous dire, si vous aimez la technicité, l’an prochain vous allez vous r-é-g-a-l-e-r !!

Pas une seule cible qui ne soit pas belle, pas une seule qui ne soit pas technique, pas une seule où l’on ne se pose pas la question « comment je la tire celle-là !? ». Bref  pas une seule cible où l’on ne se régale pas ! C’est physique, c’est technique, mais je m’applique sur chaque flèche, je veux faire 270-280 sur ce parcours. Un peloton de piquets rouge, avec 2 poulies qui envoient du lourd, et une classique à un niveau équivalent au mien. Tout est réuni pour te tirer vers le haut et ce, malgré la pluie, oui, parce que Tiffauges ne serait pas Tiffauges sans la pluie, même au mois de mai ^^. C’est propre, à mi parcours, je suis à 128. C’est pas gagné mais ça peut le faire, on a fait les « plus longues », la 80 à 60m et la 60 à 45  sont tirées. On croise les organisateurs, qui nous glissent que les plus techniques sont à venir, et quelques cibles plus loin, on croise le birdy 20m ……. Alors là ! Une cible où t’es content quand tes 3 flèches sont marquantes, peu importe la valeur associée. Même pour les poulies (celui de mon peloton fera 9 points .. et c’est pas un mauvais, c’est vous dire !) Visuellement, bon, il est à 20m c’est une certitude. Il est en hauteur, l’impression qu’il est au dessus de toi. Impressionnant, imposant. Des comme ça j’en ai pas croisé beaucoup ! Je fais 5 points et j’en suis fière !! La cible suivante est un 60 à 30m, simple vous me direz ? Oui oui, mais non ! c’est sur celle-ci que je me prends mon 1er averto de toute ma vie d’archer. Avant de tirer la dernière, je regarde le chrono, je sais que je vais dépasser, mais je reprends mon souffle, et prends le temps, car je veux pas la louper !! Un peu plus loin, on tombe sur une gaz’. Je reviens sur chaque flèche, 3 fois sur la dernière. Commence à m’énerver, sors du pas de tir et reviens, respire, tire, 6,  ouf ^^ Je pourrais décrire toutes les cibles comme ça, mais l’article n’en finirait pas … Je fais quand même, encore, 3 erreurs de débutant. Une main qui accompagne la corde, un lâcher sans passage de click (WTF !!) et une tête qui tourne sans revenir, qui me valent une brosse chacune. Quelques prises de décision trop tardives qui me valent quelques 1 .. je finis à 263, 2ème de ce ligue à 6 points de la 1ère … Et même si je suis pas tout à fait à l’objectif de la journée, j’efface un score (et on a pas été nombreux sur la journée à le faire ^^). A la fin de la journée, un seul regret. Celui de ne pas être vétéran pour l’an prochain … j’ai essayé de demander à le tirer en 2016 en « auditeur libre » mais parait que c’est pas possible 😉

Birdie_11_Tiffauges_2015                                          Gaz_Tiffauges_2015

Un grand, un énorme merci et bravo au TAC, pour ce merveilleux parcours. On veut le même, tous les ans !!

Alors voilà, maintenant alea jacta est. Je suis pas dans l’objectif de l’année et j’espère que ça suffira pour le France, mais j’ai réussi à rattraper une saison bien mal engagée donc quand même fière de moi, et ça fait du bien de se le dire 🙂

 

Ma 1ère cuillère en bois

Categories Concours, Individuel, Tir Campagne

Clisson! Son château, son parc, sa vieille ville et son concours campagne!

C’est la troisième édition à laquelle je participe et c’est toujours un plaisir de venir tirer sur des parcours qui ont servi pour des championnats de France.

Ma première participation était en poulies, la deuxième en classique, cette année, je reviens tirer en classique. Un jour peux être en barebow, mais pas cette année.

En 2015, je suis venu sans réel objectif, je savais que je ne ferai pas mieux que l’an dernier, mon tir n’est pas très bon. On verra bien, je fais mon maximum et je m’éclate avec les copains. Voilà l’objectif de ce week-end de Pâques.

Le score de la 1ère journée est ce qu’il est mais reflète le niveau de mon tir actuel. Le lendemain, je dois faire mieux! Et je fais mieux, l’expérience et les conseils des copains lors de la première journée portent leurs fruits. Je prend 22pts de plus. Je suis super content de moi.

Je finis dernier de ma catégorie, dans le classement des deux jours, j’ai donc le droit à ma première cuillère en bois! Et j’en suis fier!

Impartialité, règles, savoirs et compétences

Categories Règlementation
Tags , ,

C’est par ces mots que la FFTA présente l’activité d’arbitrage.

Après un an de formation, un examen en novembre 2014, les résultats en décembre, aujourd’hui, je prête serment. Je suis donc arbitre, c’est officiel!

J’avais envie de passer cet examen, une envie personnelle qui, je dois avouer, me titillait depuis un bon moment! C’est long et compliqué. Mais c’est très intéressant et agréable de l’avoir fait. Et maintenant que j’ai prêté serment, c’est officiel, vous me verrez sur différentes compétitions habillé en rouge et noir.

24h de Donges 2015

Categories Concours, Les Flèches Légendaires, Tir à l'arc, Tir salle

Bonjour les petits nenfants!

Le weekend du 21 et 22 février dernier avait lieu la 3ème édition des 24h de tir à l’arc organisée par la Compagnie de Donges.

3 d’entre nous étaient présents :

– Alex, dans l’équipe très féminine des Bow’rlesque,

– Aline et Didier dans l’équipe de La Suytte Loaïalle.

 

La Suytte Loïalle
La Suytte Loïalle

Niveau Ambiance, les filles ont mis l’ambiance sur toute la durée du concours, et sur tout l’espace du concours également.

 

Bow'rlesque
Bow’rlesque

C’est donc tout naturellement qu’elles ont reçu le prix du déguisement! Encore félicitations à elles. Seront elles capables de faire encore mieux l’année prochaine? En tout cas, elles ont très bien géré le grand écart entre les dinos’arc et les Bow’rlesque!

Aline étant blessée au pouce n’a pas pu tirer. Nous avons perdu une archer, mais gagné un coatch d’enfer! Il fallait au moins ça pour arriver à tenir 24h avec disons… 24h d’entrainement par archer depuis le début de la saisons salle.

Le classement était assez serré entre les 10 premières équipes tout au long des 24h, à tel point que nous avons même réussi à mener pendant une série! Comme quoi, tout est possible! Puis nous sommes restés à notre niveau, les autres sont remontés au leur…

Après le repas COUSCOUSSSSSSSSS, premier repos des archers, pour tenir jusqu’au bout. J’en ai même loupé le défilé des équipes… Heureusement que les amis sont là pour filmer! Comme ça, on ne rate rien, au final. C’est l’heure de la relève. La nuit se passe, bonne musique, ON PLIE LES GENOUX : HOU!!! bon tir… Pour un bon tir pas compliqué : il suffit de suivre la séquence mise en place à l’entrainement, RTT, 4 3 2 1…1…. 1… et PAF jaune. C’EST BON CA!, et sachant que 9*7*6=378, on gagne un jeu, par contre, Carquois, je cherche encore sur la carte!

Et on recommence, encore et encore… C’EST BON CA! et hop, un 30 par ci, un 30 par là…. TEN TEN TEN! et au matin, un lapin, ha non. Et au matin, quelle surprise à la fin d’une série d’écrire 284 en bas de ma feuille de score! record perso, concours et entrainement confondus. C’EST BON CA! et on laisse la place au autres, et ON PLIE LES GENOUX : HOU!

Les 24h s’achèvent avec une 8ème place pour La Suytte Loaïalle, et 25ème pour les Bow’rlesque, suivies d’un jeu bien lapin Crétin : le trou Normand. Autrement dit : mettre sa flèche dans un trou au milieu d’une plaque d’acier… Seuls jouent ceux qui le souhaitent, évidemment. Nous sortons tous la flèche tordue, à moitié cassée, qu’on ne peut plus tirer en compétition, et on lui laisse une chance. Que d’ambiance… PIF… on encoche sa flèche… PAF, on se met en position, OUAIS!, on tire sur la corde PAF ! on vise OUAIS! PAF! PIF! on décoche…. OUAI! C’est bon ça! ensuite on réduit le trou. Forcement, à un moment ça passe moins bien!

 

DSCN4329
le trou Normand

 

 

Garder une flèche dans le carquois pour l’occasion, et quoi de mieux pour remercier les organisateurs, que de se donner rendez vous l’année prochaine!

 

 

Finale de la coupe du monde à Lausanne en Suisse

Categories Coupe du Monde, Individuel, Tir à l'arc, Tir FITA

Pour la première fois depuis la création de ce blog, nous sortons des frontières de la métropole pour du tir à l’arc !

Ce n’est pas la première finale de la coupe du monde que nous vivons, mais après une finale à Paris en tant que bénévole, je voulais vivre une finale et la suivre en temps que spectateur.

Lire la suite « Finale de la coupe du monde à Lausanne en Suisse »