Toutes les filles sont des princesses

Categories Matériel, Tir à l'arc

Certains en doutent, mais le but de l’article n’est pas là. Je vais vous présenter une petite boutique en ligne, qui propose des bracelets pour votre femme, compagne, fille, ou pour vous même éventuellement. Et comme nous sommes un site de tir à l’arc, il y a forcement un lien (sans jeu de mots).
Lire la suite « Toutes les filles sont des princesses »

Championnat de France 3D – Une fin de saison du tonnerre !

Categories Championnat de France, Tir 3D

Ce week end (16 et 17 aout 2014) se déroulait le championnat de France 3D à Surgères : mon tout premier championnat en arc à poulies (Tir Libre, dans le jargon 3Diste).

Pour les deux jours, les pelotons partent en décalé dès 7h30 du matin sur les 3 parcours proposés : Moustiques (aïe aïe aïe), Grenouille et Cagouille (c’est un escargot, pour les incultes comme moi). Pour nous, Tir Libre, la compétition commence tard puisque nous sommes les dernières catégories à partir (entre 13h et 14h). Au moins nous aurons évité le (grand) froid matinal, et nous aurons pu profiter du soleil écrasant de l’après midi.

Comme chaque année, les pelotons sont constitués sur la base du classement national. Etant 10ème, je pars donc dernière du deuxième peloton. Pas trop de pression donc : je suis bien loin des meilleures. Mais il faut tout de même se fixer un objectif : se faire plaisir (le plus important) et au moins maintenir mon classement.

On attaque sur le parcours Moustique. Début cahotique : je ne fais pas de paille mais je fais beaucoup de 5. Pour ma défense, imaginez un raton laveur, avec son petit 8, son petit 10 (comme une pièce de 5 Francs, pour ceux qui s’en rappelle) et son minuscule 11… à 30m ! Et bien c’est pas bien gros ! Bref, je m’accroche tant bien que mal mais la moitié des flèches partent à gauche malgré mes tours de viseur. Et puis à la 12, je reprends confiance et ça rentre. Ça ne s’arrête plus. Je fais une fin de parcours exceptionnelle, et je rattrape une grande partie des points perdus sur les 11 premières cibles. Le score de cette première journée reste donc tout à fait raisonnable, quasiment dans mes points. Pour un championnat de France, je suis donc bien contente. Déjà la première journée, je grapille 3 petites places : je suis 7ème. Oui mais voilà, même si les 5 premières sont à plus de 20 points au dessus, nous sommes 6 (de la 6ème à la 11ème) dans 11 petits points. Cette 7ème place n’est donc pas acquise. Il va falloir se battre pour la garder. Et ce ne sera pas facile !

Je commence le deuxième jour super motivée, sur le parcours Grenouille. Dans ma tête, nous sommes revenues à 0 et je veux battre les filles du peloton. La première commence au quart de tour avec des scores impressionnants. Qu’à cela ne tienne, je m’accroche ! J’ai la niak. Tout rentre facilement parce que j’en veux. Tout rentre TROP facilement. La niak est là, mais plus la fatigue arrive, plus le mental est dur à maintenir. Je n’ai jamais aussi bien tirée alors les doutes arrivent, avec la peur du moment où je vais tomber de mon nuage. Mais je tiens bon. Je concède deux 5 d’estimation sur la fin du parcours, que j’arrive immédiatement à corriger par des 10 ou 11 (j’étais vraiment très haut sur mon nuage là). Je termine la compétition sur un superbe 11, sursaut de niak pour un beau final. J’en ressors épuisée, mentalement surtout, mais très très contente de mon parcours.

Je repars donc de ce championnat avec un record personnel sur 20 cibles, un record personnel au cumulé sur 40 cibles et une belle 5ème place bien méritée. Et bien sûr, encore plus motivée que jamais.

Entre le sélectif et ce championnat, je pense qu’on peut dire que ma saison se finit très très bien  !

Sélectif 3DI – Retour sur mon week end légendaire

Categories Championnat d'Europe, Tir 3D

Ce week end, se déroulait le sélectif 3DI à Albertville en vue du championnat d’Europe 2014 (en Estonie). Certes c’est ma première année en arc à poulies et je ne suis pas encore au niveau des toutes meilleures françaises, mais je me suis lancée dans l’aventure avec 3 objectifs : me faire plaisir pour ne rien avoir à regretter, me qualifier pour le tir du dimanche (et pour cela il faut être dans les 4 premières) et surtout emmagasiner de l’expérience pour l’année prochaine. Sur le papier et au vu des scores de l’année, je pars dernière. Je n’ai donc rien à perdre, mais je peux tout prouver.

 IMG_2032

La première étape consiste à tirer 2 flèches sur 24 cibles le vendredi après midi, et de nouveau 24 cibles le samedi matin. Nous sommes 6 au départ chez les Femmes Tir Libre et nous savons que nous resterons toutes les 6 pour l’étape 2 du samedi après midi. L’ambiance est donc détendue : on papote, on rigole, sans oublier de revenir dans notre bulle quand c’est notre tour de tirer. Très régulière, je termine 6ème à la fin de cette première étape. Dernière, me direz vous ? Peut être. Mais très contente tout de même parce que j’ai très bien tiré et que les scores obtenus correspondent à ceux de l’année. Je n’ai donc rien à regretter.

 IMG_2393

Le samedi après midi, les choses sérieuses commencent vraiment. Nous devons tirer 12 cibles, à raison d’une seule flèche par cible. Du vrai 3DI quoi ! Ce que j’adore et ce que je préfère. Déjà, je suis une autre archère. Je fais des petites erreurs d’estimation mais je m’accroche. Je veux ma place dans les 4 pour disputer les duels du lendemain et je vais tout donner. Les pailles des copines me font douter quelques instants mais je ne dois rien lacher et avoir confiance en moi. J’en suis capable, je peux le faire. Et je le fais. A la fin de l’étape, je termine 3ème et je peux enfin profiter. Mon objectif est atteint. Moi qui partait dernière, j’ai grignoté des places et gagné mon ticket pour les duels ! Mais déjà il faut se recentrer, se retrouver un objectif. Tirer les duels, c’est bien, mais sans niak ni envie particulière, ce n’est pas suffisant. Alors je recherche en moi ce pourquoi je suis là ce week end et j’en fais ma force et ma volonté de me battre.

IMG_2626

Dimanche matin, j’arrive ultra motivée et bien décidée à ne pas me laisser faire. Je veux prouver à tous que ma 3ème place n’est pas une « erreur de parcours » et que j’ai bien ma place dans ce carré final. Le premier duel commence. Je prend quelques points d’avance, puis Elodie reprends le dessus. A la 3ème cible, elle mène d’un petit point. Il ne reste qu’une cible. Un cerf en descente difficile à estimer. Mais je ne lache rien. Je ne veux rien regretter. J’utilise ma niak pour tenir mon bras en cible et je donne tout. Au moment d’aller chercher les flèches, je crois avoir perdu sur un 8-8 mais non, ma flèche touche le cordon du 10. Le cordon qui me donne la victoire avec un petit point d’avance ! Je suis en finale. Et quelle finale ! Je dois rencontrer Julie, qui fait aussi partie de mon club. Elle aussi est ultra motivée. Ca ne va pas être facile. Mais je ne suis pas arrivée jusque là pour lacher maintenant. Pendant 4 cibles, nous ne sommes plus copines. Suite à une erreur d’estimation de sa part sur la 1ere cible, je prends 5 points d’avance. Mais je la connais, je sais qu’elle est capable de revenir sur cet écart en très peu de temps. Alors je ne lache rien, je tire avec la rage de vaincre. A la dernière cible, j’ai encore 3 points d’avance. La cible n’est pas très dure et je sais, avant même de tirer, qu’elle fera un 11. Moi il me suffit d’un 10 pour éviter le barrage. Je souffle, j’arme, je vise, j’entends les gens hurler de joie au vu de la flèche qu’elle vient de lacher, mais je dois me concentrer, je dois faire ce 10 qui m’apportera la victoire. Je fais le vide, je gaine tout, et la flèche part… pour rejoindre la sienne en plein 11. Je lève le poing, j’ai gagné ! On se tape dans les mains : elle sait que son résultat va tout de même la qualifier en équipe de France, et que moi j’ai fait un parcours de dingue. Personne ne m’attendait là, pas même moi je pense, mais ma soif de victoire a eu raison de tous les prognostics. J’étais venue pour voir, me faire de l’expérience. Je suis revenue plus forte et plus motivée que jamais. Alors ça ne suffira pas pour me qualifier en équipe cette année, mais une chose est sure : l’an prochain, j’irais au sélectif, non pas « juste pour voir » mais bel et bien pour gagner et pour aller aux mondiaux.

IMG_2647

1ère étape de DRE en Pays de Loire

Categories Concours, Tir à l'arc, Tir FITA
Tags

Dimanche dernier, 1ère étape de DRE pour la Ligue PDL, et accessoirement 1ère DRE dans ma vie d’archer, une première fois, encore une !!

Que dire que dire sur cette étape ? Et bien beaucoup ! Tout d’abord une équipe de copines, depuis le début de l’aventure, nous l’avons toujours dit, l’esprit d’équipe et la cohésion du groupe prime sur tout le reste, hormis sur le plaisir de tirer ensemble, peu importe les résultats ! De ce côté, notre équipe est hyper soudée : 4 filles au passé d’archers différents, certaines ont une expérience de l’équipe, de la D2, et puis certaines rien de tout cela, mais nous avons toujours mis en commun nos expériences respectives pour l’expérience commune, et ça c’est une vraie équipe 😉

Nous sommes donc toutes parties à Candé, en ce dimanche d’Avril, dans la bonne humeur et plein d’ambition, malgré le déluge qui se préparait, avec 1, non 2 objectifs : se faire plaisir et remporter cette étape, car avouons le, nous voulons remporter cette DRE ! 09h30, après inspection et échauffements, début des tirs de qualif’, et là comment dire, le déluge tant redouté arriva … du vent, de la pluie, du vent et de la pluie … Un problème de repose flèche pour moi, et une vis qui se dévisse pour Nolwenn plus tard, les tirs se terminent et les scores ne sont pas au rdv et donc très largement en dessous des scores habituels, mais qu’importe, on se classe 2ème, à 20 points de la 1ère équipe,  c’est dire si les résultats sont serrés !!

13h30, début des matchs, motivées à blocs, on définit l’ordre de passage : Aline, Nolwenn, puis Moi, Gwen ayant l’épaule fragile est derrière la longue vue, prête à nous remplacer à la moindre défaillance de l’une d’entre nous !!  Ça fonctionne, mais on est pas à notre top. Didier, qui a fait le déplacement presque que pour nous ( 😉 ), en coach averti nous observe et dès la 3ème volée de ce 1er match, nous propose une autre rotation : ce sera Nolwenn, Aline, puis moi, ça fonctionne mieux !! On remporte le 1er match, presque largement, on est contente, on lâche rien. On enchaîne sur le 2ème match, à vide celui là, Gwen remplace Nolwenn. On sait que le score peut être important au goal average, alors on veut faire mieux que St Jean, 1ère équipe du classement. On leur prend 4 points sur leur match à vide, ça sert pas à grand chose, mais ça fait du bien au moral !!

3ème et dernier match, contre St Jean justement, la pluie et le vent reviennent, mais on est là et on lâche pas, oui on est mouillées, mais on a un match à gagner !! C’est donc plus motivées que jamais que l’on débute ce dernier match. Didier est là, il nous distille ces précieux conseils,  1ère volée on est devant, on le sait rien n’est joué, l’équipe en face se connait très bien, ce sont des habitués de la victoire. On reste concentrés sur ce que l’on sait faire, on enchaîne, flèche après flèche, volée après volée … et on reste devant !!

 

Bilan final : 1ère étape de DRE, 1ère victoire !! Et on l’espère, 1ère d’une longue série 😉

Merci à vous les filles pour cette 1ère expérience de DRE, malgré que le FITA ne soit pas ma discipline de prédilection, je me suis éclatée !!

Merci Didier, pour la réparation matériel, et pour tes mots toujours justes et toujours quand il le faut !

Je vous dis rdv le 25 mai à Laval, pour la 2ème étape et qui sait, avec peut être un peu de soleil 😀

 

Double Arrow Head de Clisson 2014

Categories Concours, Distinctions, Tir à l'arc, Tir Campagne
Tags , , ,

« Le weekend dernier, nous étions Alex, Aline, Aurore, Didier et Mathieu au double arrow head de Clisson. La météo était clémente, le soleil généreux et la température fraîche sur le matin pour finir en T-Shirt en plein mois d’avril ! Rien à voir avec l’année dernière… 

Lire la suite « Double Arrow Head de Clisson 2014 »

Un début de saison encourageant

Categories Concours, Tir à l'arc, Tir Campagne
Tags , ,

Ça y est la saison extérieur a commencé pour moi, avec déjà 2 campagnes à mon actif, 2 parcours radicalement différent mais tous deux formateurs !

Début des hostilités par Tiffauges, le fameux, 1er parcours de la saison en PDL, surprise par le beau temps du matin (bah oui, tous les ans, c’est vent, pluie, grêle !) j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans mon tir, d’autant que le parcours est bien technique, bien plus que d’habitude encore, on sent que le club test de nouvelle cible … et s’est tant mieux, perso moi j’adore ça les parcours technique !  je fais quelques brosses, 6 pour être exactes .. (shame on me), dont une magnifique muraille qui malgré les années  est encore plus solide que mon tube, qui s’est trouvé raccourcis de 5 bon cm.. ! L’après midi avec l’arrivée de la pluie, du vent et de la grêle (en même temps c’était bizarre un ciel sans nuages à Tiffauges) le mental repart un peu, je ne sors plus de la cible et les points sont à la hausse, avec de magnifiques cibles à 16 ! Surtout, je me confirme que si j’ai encore du boulot sur les positionnements, y a du progrès et forcément avec un T structuré le click passe mieux … et ça c’est la bonne nouvelle !!

Bref, on finit le parcours sur les rotules, comme tous les ans, on a froid et on est mouillées mais comme tous les ans on y retourne, parce que Tiffauges on aime bien et Cholet nous concocte toujours un parcours au petit oignons 😉

Dimanche dernier, ce fût Orvault, parcours moins technique, sur lequel on bosse moins le positionnement, mais bon on l’aime bien quand même et cette année c’est un 12/12, alors on y va pour bosser les longues et puis c’est le départemental, et puis on retrouve les copains, aussi !! Ce parcours, ce fût aussi et surtout l’occasion d’initier Aline au campagne, du coup  on s’est fait un peloton sur mesure, hyper sympa avec que des gens qu’on adore 😉 Le beau temps est au programme, la rigolade toute la journée, et s’est à peu près tout ce qu’il y a à dire …  à part que cela confirme ce que j’avais constaté à Tiffauges : quand tu changes de branches et de viseurs tu refais tes réglages…! Même si j’étais plus dans mon tir, y a encore du boulot sur le mental (y parait que regarder le décor et les petits oiseaux au dessus de toi dans l’arbre ça aide pas à se concentrer, raconter des co****es non plus ‘fin y parait !!), encore du boulot techniquement et un paquet de réglages à faire !!

Du coup pour le prochain campagne, Clisson, avec les copains là aussi, je reprends les réglages du début, un changement de tubes aussi est en perspectives … voilà il me reste 3 semaines pour peaufiner tout ça et être au taquet pour l’arrow head, et promis, un jour je ferais mes réglages avant de commencer la saison 😉