Retour à Nîmes

4 ans sans allez à Nîmes, et je sais pourquoi cette compétition m’a tant manqué. Le petit truc qui fait que cette année était encore mieux que les autres? On était tous les cinq présents.
Cette salle avec la moquette bleue, que nous (Aline et moi), archers classiques avons, cette année, partagé avec des archers poulies ( M. Reo Wild entre autres).
Ces archers d’ici et d’ailleurs, mais aussi ces stars du monde du tir à l’arc, qui sont à côté de nous, sur le même pas de tir, M. Brady Ellison entre autres. Je ne vais pas citer toutes les stars qui ont tiré en même temps que moi, je risquerais d’en oublier quelques unes.
Ce record inimaginable il y a quelques années, que M.PJ Deloche a rendu si proche, à St Priest, cette année et qui est tombé samedi. Un score de 600pts sur les 600 possibles en salle. Nous, spectateurs de cet événement, on n’y croyait pas. Aurore et Alex sont restées toute la durée du tir et elles ont vu tous les archers, faire une erreur, sauf un! Un archer qui ne sort pas de n’importe où mais qui est inconnu aux yeux du grand public français. M.Schloesser, retenez bien ce nom, il est depuis samedi, dans les livres de l’histoire du tir à l’arc.
Ces amis avec qui on est venu passer le week-end, et avec qui on aimerait passer tous ses week-ends.
Ces copains qu’on recroise par hasard avec plaisir. Ces copains qu’on n’a pas vu depuis tellement longtemps. Ces copains qui sont loin maintenant.
Ces rencontres entre archers, avec qui on a discuté sur un concours, sur internet et qu’on n’a jamais revu et qui nous reconnaissent, où qu’on reconnaît, ou pas 😉
Ce salon de l’archerie avec des vendeurs qui parlent soit anglais, soit français, mais pas les deux; qui n’ont pas de matériel pour gaucher et ceux qui ont tout ce qu’il faut, et nous permettent d’essayer leur matériel sur notre propre matériel.
Ces distributions de casquettes en veux tu en voilà, là juste comme ça pour faire de la publicité.
Ce sont entre autres ces raisons qui font que Nîmes m’a manqué. Qui vient la prochaine fois?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.