Que serait un arc sans sa flèche ? Tout juste un objet de décoration plutôt encombrant.

L’objectif du tir à l’arc est bien de parvenir à envoyer sa flèche au centre de la cible, aussi est-il important de bien choisir ses flèches et surtout bien les adapter à sa pratique et à son arc. Une flèche se compose d’un tube sur lequel se collent la pointe, l’encoche et l’empennage formé de trois plumes à 120° (une « coq » et deux « poules » collées de 2,5 à 3,5 cm du fond de l’encoche).

Il existe quatre types de tubes (ou fût):

1. Le tube en bois

Traditionnellement en cèdre, montée avec des plumes naturelles, elle est destinée au tir à l’arc droit (obligatoire en concours nature et 3D) et peut être utilisée également avec un arc chasse. Elle est souvent décorée (cresting). C’est un fut assez économique mais à choisir avec soin : rectitude, fil du bois, rigidité…

2. Le tube aluminium

Elle peut être utilisée avec tous les types d’arc pour tous les genres de concours (sauf arc droit en nature et 3D). C’est un tube qui existe dans une large variété de diamètre et peut être empenné en plumes naturelles ou plastiques. Les différents types de tube couvrent les besoins de l’archer débutant à confirmé, ou du chasseur à l’arc.

Les tubes en aluminium sont généralement caractérisés par leur diamètre exprimé en 1/64ème de pouce et par l’épaisseur de la paroi du tube exprimée en millième de pouce, ainsi un tube marqué 2115 signifie un diamètre égal à 21*(1/64*25,4) soit 8,33 mm et une épaisseur de paroi égale à 15*(1/1000*25,4) soit 38 centièmes de millimètre. Un tube est d’autant plus rigide que son diamètre et sa paroi sont forts (spine d’un tube 1616 = 1,079 pouce, tube 2115 = 0,461 pouce).

3. Le tube carbone

C’est un tube extrudé ou enroulé, de diamètre petit à moyen, est plus légère que le tube aluminium et offre donc une trajectoire tendue grâce à sa vitesse de vol supérieure. C’est une flèche adaptée aux arcs modernes, classiques ou à poulies. Elle existe dans une large gamme de prix et de qualité et couvre les besoins de tous les archers.

4. Le tube Alu/carbone

Elle est de type « A/C/C« , « A/C/E« , « X10 » uniquement commercialisée par Easton, est la combinaison d’un tube aluminium et d’un  enroulement unidirectionnel de fibre de carbone. C’est un tube haut de gamme et relativement onéreux utilisé en compétition et destiné à des archers confirmés. Les tubes existent dans une large gamme de rigidité. Pour avoir plus de renseignements technique spécifique à ce type de tube, connectez-vous sur le site du fabriquant.

 


La caractéristique importante d’un tube est sa rigidité (stiffness) ou « spine » : c’est la mesure de déflection, exprimée en millième de pouce, provoquée par la suspension d’un poids de 1,94 Lb (880 g) au centre d’un tube de 29 » de longueur, supporté sur deux points distants de 28 » (71.72 cm). Par exemple un tube marqué 520 signifie une déformation de 520*(25,4/1000) soit 13,2 mm. Cette mesure est généralement utilisée pour classer les tubes carbone parfois accompagné de leur diamètre en mm. (rappel : 1 pouce = 25,4 mm). Plus le chiffre du « spine » est grand, plus le tube est souple.
Pour les tubes Aluminium/Carbone type « A/C/C« , on trouve une combinaison de deux informations :
Par exemple un tube A/C/E marqué 1206 /1100 signifie 12*1/64ème de pouces de diamètre du tube Alu, 0.006 pouces d’épaisseur de tube (ou 6 millième de pouces) et 1100*1/1000 de pouces de déflection.
Pour un « A/C/C » marqué 3-60/340, 3 est l’épaisseur relative de fibre carbone sur le cœur Alu, 60 le deux derniers digits du diamètre du tube interne en millième de pouce soit 0,360 pouces et 340*1/1000 de pouce de déflection.

L’équilibre d’une flèche s’exprime en % ou FOC (Front Of Center) : c’est le rapport (distance entre le centre de gravité et le centre de la flèche montée) / (longueur totale) multiplié par 100. Ce rapport est de 7 à 9% pour des flèches cible (on parle de pointe à 7%) et peut atteindre 12% pour des pointes chasse. Plus faible est le %, plus légère est la pointe. Les tableaux des fabricants donnent tous les renseignements tel que le poids des tubes, accessoires (encoche, insert, pointe, plumes). La longueur de flèche est fonction de l’allonge du tireur, on prendra la longueur du creux d’encoche au Berger button (ou repose flèche) plus 1 pouces soit 2,54 cm.
Foc

Comportement de la flèche ou « paradoxe de l’archer » : lorsque l’archer libère la corde, une poussée très importante s’exerce sur le tube de la flèche lui faisant subir des contraintes mécaniques. Ces contraintes sont renforcées par le fait qu’au moment de la libération, le simple fait d’ouvrir les doigts déplace la corde de la ligne de visée vers l’intérieur de la fenêtre d’arc. Ces contraintes ont pour effet de provoquer une succession d’oscillations à la flèche. Ce n’est qu’au bout de plusieurs mètres que la flèche retrouvera sa rigidité initiale et une trajectoire linéaire. La réduction du paradoxe passe par:
1. Un lâcher rapide de la corde (décoche),
2. Un bon réglage du Berger Button,
3. Et surtout une bonne adéquation des Flèches / Puissance de l’arc.
Aucune image

Les tableaux des fabricants donnent une première sélection, mais se sont les essais de tir qui confirmeront le choix définitif des tubes.