Me voilà de retour de Bretagne, après avoir participé à mon premier championnat de France Campagne en poulie, 5 ans après mon dernier France campagne en Barebow.

Il faut dire que, spécialisée dans le 3D, je n’avais jamais fait 3 scores de tir campagne. Cette année, je voulais en faire en début de saison extérieure pour travailler ma précision pour le 3D. J’ai donc fait 2 week end de concours en avril : à Piolenc et le double arrowhead de Clisson. 3 scores qui me qualifient au France Scratch. Je suis donc qualifiée pour la 1ere fois, le France n’impacte pas la saison 3D, alors pourquoi pas ? Bon, je n’ai pas fait de campagne depuis avril mais, soyons fou,  allons-y ! Je reverrais les copains ! C’est parti pour Plouguenast en Bretagne !

Sur place, il m’a fallu réapprendre le tir campagne, la manière d’aborder les cibles, de se concentrer sur 3 flèches et non pas 2… Heureusement que mon 1er jour ne servait à rien. Nous étions 16 et le cut était à …16. Bref, il n’y avait pas trop de suspens. On était simplement là pour prendre confiance.

Les archers de Loudéac nous ont proposés de superbes parcours dans un cadre magnifique. J’ai regretté de ne pas pouvoir prendre des photos tant chaque cible était belle à voir dans ce cadre. Vraiment superbe ! Les parcours étaient bien équilibrés : ni trop compliqués, ni trop faciles, les cibles ayant systématiquement un piège. Quand on ne le voyait pas, c’est qu’on se faisait avoir. Bref, un beau championnat de France. Je ne regrette absolument pas d’avoir traversé la France pour y participer.

Personnellement, pour ce championnat,  je pars 11ème. Comme je n’ai pas d’entrainement campagne, je ne me fixe pas un « gros » objectif, mais j’aimerais quand même passer dans le 1er cut et entrer dans les 8.

A la fin du 1er parcours, je suis 6ème avec un score dans ma moyenne : des cibles médiocres et d’autres très belles, mais un point très positif : je me rappelle toujours la phrase du coach « ce n’est pas la mauvaise flèche qui fait la différence, ce sont les 5 suivantes ». Alors je laisse les mauvaises flèches de côté et je me bats sur les suivantes. Je me relève. C’est agréable. Et c’est un bon entrainement pour les prochaines échéances.

Le dimanche, on recommence à 0. C’est maintenant qu’il faut rentrer dans les 8. Et là, comme le samedi, j’alterne entre très belles cibles et cibles moyennes. Mais je me bats jusqu’au bout pour prendre le plus de points. Et je fais bien ! Je finis ex-aequo à 117 points. Le barrage du cut se fera à 116, un tout petit point derrière moi. Ouf ! Ça passe. Objectif atteint !

Bon, mais ce n’est pas tout. Ce n’est quand même pas fini. Alors je m’accroche encore. Je galère sur les longues mais j’envoie le paquet sur les courtes. Je finis encore une fois à 117 points à 4 petits points du carré final. Ça ne passera pas cette fois ci, mais je conserve ma 6ème place obtenue la veille. Les 4 points étaient à mon avis abordables avec un poil plus de pratique du campagne, mais pour mon 1er France poulie, je ne regrette rien. En tout cas, ça me donnerait presque envie d’approfondir la discipline sur la saison prochaine. A voir en fonction du calendrier 3D ! Alors, qui sait ? Peut-être à l’an prochain sur le pas de tir du prochain France campagne ?

En attendant, fin de la parenthèse « Campagne » et retour en mode « 3D ». Il y a un  championnat du monde à préparer maintenant !

Aurore