Tir campagne de Fourvière

Début mai, nous avons enfin pu participer au tir campagne tant attendu de Fourvière (Lyon). Pourquoi était-il tant attendu ? Et pourquoi lui, en particulier, me direz-vous ?

11181848_814455421935161_4775593172035784032_n
Un des birdy du concours

Remettons les choses dans le contexte. Imaginez. Vous êtes jeune lyonnais, non par l’âge mais par votre récente arrivée sur Lyon (vous y habitez depuis moins de 3 ans). Au début, la ville vous apparaissait moche, bruyante, polluée. Puis vous avez découvert à force de ballades que vous aviez jugé trop vite et que vous aviez tort. Lyon est une belle ville où il fait bon vivre, avec ses quartiers tous bien différents, avec leurs charmes propres et leur ambiance. Mais surtout imaginez qu’un jour, vous découvrez la colline de Fourvière. Vous l’appréciez d’ailleurs davantage, que vous y êtes monté avec vos petites gambettes. Superbe colline avec ces parcs, sa basilique et ses vues bluffantes sur la ville de Lyon. Bon à ce moment là, avec vos yeux de touristes, vous ne voyez pas encore tout ce que renferme cette colline et vous ne vous en doutez même pas. Et puis un jour, vous découvrez un parc d’accro-branche sur son flan. Vous vous dites alors : et pourquoi pas ? Un parcours d’accro-branche en ville, c’est étrange, ça change, ça doit être drôle. Et en effet, ça l’est. C’est même déroutant ! Et dans une descente de tyrolienne, ça offre une vue splendide sur la colline d’en face : la Croix Rousse.

Et là, vous vous dites aussi : qu’est ce que ça serait bien un parcours dans les parages ! Mais personne ne le fera (snif). Mais si ! Un club l’a déjà fait, et en plus il compte le refaire, sous la forme d’un tir campagne. Un peu de patience donc et vous allez pouvoir découvrir ce parcours (pour les plus impatients, comme Wibz, vous pouvez aussi aider à l’organisation).

10410692_814456198601750_7847615342666954864_n
la cible 3

Personnellement, je ne fais presque plus de tir campagne (j’ai une préférence pour le tir 3D J) mais j’en tire encore quelques uns, principalement pour retrouver les copains nantais. Ce week end là, bien que nous soyons restés entre lyonnais (les nantais ne sont pas venus), je me suis tout de même décidée. Je ne pouvais quand même pas rater de tirer à 2 pas de chez moi, sur un parcours offrant une vue magnifique sur Lyon !

11264453_814456061935097_3139792942723383484_n
Vue sur Lyon et la cible 19

 

Aurore et Mathieu à la cible 22
 

Nous voilà donc, le dimanche 10 mai, sous un ciel bleu et un soleil magnifique. J’ai la pression. J’ai motivé des archers à venir tirer le concours en leur disant qu’il sera très beau (alors que je ne l’ai jamais vu). Mais je suis très vite soulagée. Dès l’échauffement, on peut profiter d’une vue imprenable sur Lyon. Ouf, l’honneur est sauf !

Le parcours s’étend entre l’école Sainte Marie et le France Aventure. Nous sommes en ville, donc, et pourtant tout est (presque) calme comme à la campagne. Bien sûr on entend les voitures au loin, mais ce sont les oiseaux (et les archers) qui font le plus de bruits. Un vrai dépaysement, pourtant si près de chez moi.

Nous commençons au plus loin dans le parc de l’école. Je découvre sur le trajet un coin de verdure à l’arrière de la basilique que je n’avais jamais soupçonné. La première partie du parc est totalement sous les arbres. Nous n’avons pas encore de vue ni de soleil mais il fait déjà chaud et déjà les cibles annoncent un beau parcours. Quelques cibles sous les arbres encore, puis nous émergeons au soleil dans la cour de l’école. Les cibles sont calées entre les bâtiments, les cages de foot et les paniers de basket. On peut apercevoir les autres pelotons mais tout roule correctement et on ne bouchonne pas. Puis enfin, nous voilà de retour dans le parc d’accro-branche. La vue est maintenant dégagée, et plus nous remontons sur la colline, plus la vue est belle.

11263012_814456701935033_8074044268392588851_n
La cible 19 vue du bas

Nous sommes sur une colline (au cas où vous n’avez pas encore compris) : nous avons donc droit à de belles cibles en montées et en descentes, mais aussi au relief et aux jeux de lumière, qui rendent l’analyse, l’estimation et le tir plus difficiles. Je pense notamment à la cible de 80 dans la montée du parc (cadeau personnel du président). Derrière nous, une superbe vue sur Lyon. Devant, un champ, des arbres, une montée bien raide, et enfin, la cible. Alors oui, dans cet environnement, celle-ci semble impressionnante ! Petiiiite et loiiiiinnn. Et pourtant, non ! Ce n’est qu’une illusion, cette cible n’est pas au taquet ! Certains s’en seront rendus compte rapidement à leurs dépens en voyant leur(s) flèche(s) voler bien au dessus. Mais ce sont les joies du tir extérieur : le terrain et les petits pièges qui font qu’un parcours est intéressant.

En résumé, nous avons donc eu droit à un très beau parcours, dans un cadre tout à fait inhabituel. Ni trop technique ni trop facile. Juste bien dosé. Merci Lyon 8 et à l’année prochaine (?).

Aurore

2 Replies to “Tir campagne de Fourvière”

  1. Très beau compte-rendu.
    Ravi qu’il vous ai plu, tout comme les très nombreux autres retours positifs que nous avons eu.
    Un parcours en centre-ville, c’est vrai que c’est unique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.